Comme promis, Les Engincroyables se sont déplacés mardi 17 décembre à Evry au Généthon afin d’y remettre le chèque de 4000 € annoncé dernièrement, somme récoltée lors du raid de 62 jours du 25 juin au 25 août avec Flotescale et son train de bois.

9 membres de l’association accompagnés de Josiane Roger, Maire de Sermoise, Roger Dubar, son prédécesseur, Gérard Durand, président de Flotescale, Daniel Griveau et Roger Bluzat de Flotescale.

Ils ont tout d’abord été reçus par Claude Martelet, administrateur de l’AFM pour partager un repas offert au restaurant du Généthon.

A 13 h 30 ils ont alors été reçu par Christian Cottet directeur de l’AFM, qui pendant 45 mn leur a expliqué le fonctionnement du centre ainsi que les progrès réalisés et les dernières découvertes scientifiques.

A l’issue de cet entretien La trésorière a remis officiellement le chèque de 4000 € à Christian Cottet.



Puis à 14 h 15, avec pour guide Mr Olivier Révélant, vient la visite du Généthon, leader de la recherche mondiale pour la thérapie génique et dont sa construction à coûté 28 millions d’€ .

Ce centre a obtenu en 2012 le prix Galien France de la recherche pharmaceutique, pour ses traitements innovants en thérapie génique.

Afin de mieux comprendre pourquoi il est très important de faire un don pour le téléthon même le plus petit, le compteur ne s’étant arrêté le 6 décembre qu’à 78 341 598 millions d’€, quelques chiffres s’imposent.

Plus de 230 chercheurs, pharmaciens, médecins, ingénieurs spécialistes de la bioproduction travaillent sur le site.

 Ce centre possède la plus grande banque mondiale d’ADN, stockés dans une douzaine  de  cuves d’azote liquide à – 20° valant chacune 15000 €.

Le coût de fonctionnement est de 8 à 10 millions d’€/an, les essais cliniques ont débutés en 2007 et la durée de développement  d’un médicament dure 15 ans pour un coût de 20 miillions d’€/médicament. En 2013, 30 essais soutenus par l’AFM sont d’ailleurs en cours.

Toujours quelques chiffres, dans la salle de tri des cellules, un trieur de cellule coûte 10000 €, un automate d’extraction 400000 €, un microscope biphoton 400000 € un microscope confocal 22500 € et l’équipement complet de la salle à coûté 1,2 millions d’€.


 En 2013, Généthon a obtenu le statut d’établissement pharmaceutique accordé par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) pour son centre de production, Généthon BioProd, 5000 m² sur 2 étages et 7500 m² de locaux techniques. . Une première pour un laboratoire créé par une association de malades et financé grâce à la générosité publique.

Aujourd’hui, la thérapie génique représente un espoir pour de nombreuses maladies génétiques  rares incurables. Des thérapies qui intéresseront aussi, à terme, les maladies fréquentes.


A la sortie tous et toutes ont trouvés cette visite très enrichissante et 20 ans après avoir effectué son premier Téléthon (départ du Généthon) Evry-Nevers-Marzy avec la patinette géante et près de 100000 € reversés au Téléthon, les Engincroyables ne sont pas prêt de s’arrêter en si bon chemin.





 

Visite du Généthon

Laurence Thiennot, présidente de l’AFM à l’extrème gauche, Christian Cottet, 8ème en partant de la gauche,Josianne Roger à ses côtés, Claude Martelet en fauteuil, Gérard Durand, président de Flotescale 2ème en partant de la droite.

Les Engincroyables 2018

Tél : 03.86.60.93.03 - 06.73.47.68.93

Mairie de Sermoise 1 rue d'Ardy 58000 Sermoise/Loire